Michel Richer et K9 Vesta

Tapez votre paragraphe ici.

Tapez votre paragraphe ici.

Un seul numéro de téléphone: 1-819-943-9771

Courriel: richermichelk9@hotmail.ca

HISTORIQUE


Le service de détection canine Vesta, est une compagnie fondé en juin 2013 et qui se spécialise dans la formation, l'entrainement et l'utilisation de chien détecteur dans la recherche d'accélérant sur les scènes d'incendies.


Pourquoi le nom VESTA?. Ce nom qui provient de la déesse du feu chez les romains et qui à été le nom du premier chien détecteur d'accélérant au Québec et la deuxième au Canada à être former et utiliser sur les scènes d'incendies par Monsieur Michel Richer, président de la compagnie.


Vesta a débuté sa carrière en 1990 à Sherbrooke, après avoir passer le processus de sélection et de sa formation. Au cours de sa carrière elle a effectuée plus de 500 scènes d'incendie sur le territoire québécois, son aide a permis de retrouver des auteurs d'incendiaires et également réduit le nombre d'incendie criminel. Cette chienne a été reconnue et récompensée par divers organismes du Québec soit l'Association des techniciens en prévention incendie du Québec, intronisée au Panthéon québécois des animaux sans compter de multitudes articles dans des revues au Québec, Canada, États Unis et en Europe.


Maître chien et entraineur.

Monsieur Michel Richer a plus de trente ans d'expérience dans le domaine de la sécurité incendie et en recherche des causes et circonstances d'incendie. Possédant une qualification professionnelle NFPA 1033 et un Magister en Cyno-professionnel, il a entrainé et utilisé les premiers chien détecteur d'accélérant pour le Québec mais également la formation des premiers chien détecteur d'accélérant pour la France et la Belgique.


Hier, Aujourd'hui et Demain...


Avec l'expérience et l'expertise acquises depuis 1990 en matière de formation de chien détecteur et la détection d'accélérant sur les scènes d'incendie, cela nous permets de poursuivre notre mission et d'assurer le développement d'autres équipes canine sur le territoire québécois pour les prochaines années.